L’allaitement et la vie de couple

 

 

Maintenant que Bébé est à la maison, les nouveaux parents se voient confrontés à une toute nouvelle vie. Le fruit de leur amour occupe dorénavant toute leur attention et la maman qui allaite se doit de garder l’énergie nécessaire pour nourrir leur nouveau poupon. Il arrive que le papa se sente un peu délaissé lors de cette période mais il faut savoir que cette fusion mère-enfant ne dure qu’un temps et que la vie amoureuse et sexuelle reprendra son cours tranquillement mais sûrement.

Une question d’hormones

Il est tout à fait normal que la nouvelle maman qui allaite ressente moins de désir sexuel qu’avant l’accouchement. En effet, lorsqu’on retire le placenta, le taux d’ostrogènes et de progestérones chute brutalement et demeure faible jusqu’à ce que les ovaires recommencent leur sécrétion. Cette diminution d’hormones entraîne donc une baisse de libido et une certaine sécheresse vaginale qui peut gêner la nouvelle maman. De plus, lors de l’allaitement, il y a sécrétion d’ocytocine et de prolactine qui permet à la lactation d’avoir lieu mais aussi de permettre à l’utérus de reprendre sa forme normale. Il faut aussi savoir que l’ocytocine est responsable de la sensation de bien-être physique et de la venue de l’orgasme chez la femme et un sentiment de profond bonheur l’habite lors de l’allaitement. Il est alors possible que cette sensation engendre une baisse d’attention envers le partenaire puisque ls maman nage en plein bonheur avec son bébé.

Le rôle du papa

Plusieurs nouveaux papas ont du mal à s’intégrer dans cette fusion mère-enfant qu’est l’allaitement. Il se peut qu’ils se sentent délaissés et un peu jaloux de toute l’attention que leur conjointe procure à leur bébé. D’où la grande importance de la communication entre les deux partenaires ainsi que du soutien et de la présence du conjoint. Il est tout à fait possible (et fortement recommandé !) d’intégrer le papa dans l’univers de l’allaitement. Le simple fait d’aller chercher le poupon et l’apporter à la maman pour qu’elle lui donne la tétée l’aide à ne pas se sentir à l’écart. Il peut aussi prendre sa conjointe dans ses bras lors de l’allaitement et ces moments de tendresse ne font qu’accentuer leur désir amoureux. De plus, message aux nouveaux papas : votre partenaire est magnifique, dites-lui. et redites-lui. L’estime de soi des femmes après l’accouchement n’est pas à son meilleur dû aux nombreux changements corporels que ça engendre. Vos petits mots doux seront toujours très apréciés.

Une autre grossesse ? Pas maintenant.

Même si le fait d’allaiter bloque l’arrivée des règles, il ne faut pas oublier qu’il y a quand même une possibilité de grossesse. Ce risque diminue si l’allaitement est exclusif chez un bébé de moins de six mois. Ce qui signifie que le bébé ne se nourrit que du lait maternel jour et nuit et qu’il ne se passe pas plus de six heures entre deux tétés. Si ces conditions ne sont pas remplies et que les parents ne se sentent pas prêts à s’embarquer de nouveau dans une grossesse, ils devront penser à un moyen de contraception. Les méthodes les plus appropriés durant l’allaitement sont le condom enduit de spermicides ainsi que le stérilet pouvant être installé de quatre à six semaines après l’accouchement. Les contraceptifs oraux combinés sont déconseillés car en contenant de l’ostrogène, de la progestérone et de la testostérone, ils réduisent la lactation. Les injections sont aussi à proscrire tout au long de l’allaitement.

La clé du retour à la vie de couple? Le temps. Rien de bien compliqué. Profitez de chaque moment de bonheur en famille et accordez-vous le droit de prendre le temps. écoutez votre corps et discutez avec votre partenaire de comment vous vous sentez. écoutez le aussi, à deux c’est beaucoup plus facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *