L’époque contemporaine à aujourd’hui

 

 

Nous voilà rendus à la conclusion du dossier de la sexualité à travers le temps. Nous aborderons la sexualité à l’époque contemporaine ainsi que celle d’aujourd’hui.

L’époque contemporaine

À cette époque, on s’approche tranquillement de la fin des tabous. Le baiser sur la bouche est maintenant toléré et témoigne même de la solidité du couple. Certains documents commencent à témoigner du plaisir de la chair et de la sexualité. Par contre, la masturbation (onanisme) demeure un geste proscrit car on croyait qu’elle entraînait une multitude de conséquences physiques. E n 1760, Tissot publie Onanisme ou dissertation physique sur les maladies produites par la masturbation  où il décrit que la femme pourrait avoir des vapeurs hystériques affreuses, des crampes menstruelles insupportables et une jaunisse incurable. Les hommes ne s’en sortaient pas non plus, ils risquaient de devenir stupides et de perdre toutes leurs forces. L’église encourage donc le peuple, surtout les jeunes célibataires, à se confesser s’être masturbés.

À l’époque contemporaine, il existe toujours quelques bordels mais malheureusement la syphilis fait son apparition et elle crée une véritable hantise au sein de la population. Afin de limiter la propagation, les états européens imposent un examen médical à toutes les prostituées mais cette nouvelle loi est plutôt mal gérée et la syphilis continue de faire des ravages.

En 1855 le Docteur Roubaud rédige le Traité de l’impuissance et de la stérilité chez l’homme et chez la femme et mentionne que l’acte sexuel ne peut être complet s’il n’y a pas eu orgasme. Pour la première fois, on assiste à la description de l’orgasme dans les moindres détails. Puis, en 1882, le pionnier de l’étude de la sexologie, Richard von Krafft-Ebing, publie Psychopathia Sexualis . Ce document sur les perversions sexuelles est un ouvrage de référence pour tous les médecins légistes de l’époque. Pour Krafft-Ebing, l’homosexualité est en fait une anomalie lors du développement du cerveau chez le fotus. De plus, il croit que les femmes sont essentiellement passives et le viol, quoi que répréhensible, n’est pas une déviance puisqu’il peut provoquer une grossesse.

La sexualité d’aujourd’hui

Après la deuxième guerre mondiale, la sexologie mérite une place de choix dans les études de sciences humaines. Cette reconnaissance est dû au sexologue reconnu Alfred Kinsey qui a publié en 1948 Le comportement sexuel de l’homme. Il fait alors la description exhaustive d’une sexualité alors insoupçonnée : les relations avant le mariage, l’adultère, la masturbation, l’homosexualité et la bisexualité. Il a d’ailleurs établie une échelle qui a permis de constater que l’homosexualité et l’hétérosexualité ne sont pas deux orientations sexuelles exclusives mais plutôt les pôles d’un même contimuum de l’orientation (de 0 – Exclusivement hétérosxuel(le) à 6 – Exclusivement homosexuel(le) ). En 1957, Masters et Johnson font équipe dans la plus grande analyse de la réponse sexuelle. En interrogeant des miliers de personnes sur leur sexualité, ils découvrent un point commun: les quatre phases constituant le cycle sexuel (Phase d’excitation – Phase en plateau – orgasme – Résolution).

À la fin des années 1960 et au début des années 1970, on assiste à une révolution sexuelle qui se traduit par des changements importants au niveau des moeurs sexuelles en Occident. L’égalité des sexes fait partie des fondements principaux du mouvement. Les progrès de la science entraînent des découvertes étonnantes concernant la contraception et les traitements des infections transmises sexuellement. En 1941, on découvre un antibiotique contre la syphilis et au début des années 50, la pillule contraceptive fait son entrée dans la vie des femmes qui veulent avoir le plein contrôle de leur sexualité. Ces dernières acquièrent donc des droits fondamentaux tels que le droit de vote, l’égalité au sein du couple, le droit à la contraception et le droit à l’avortement.

Au Québec, en mars 1971, la création du Front de Libération Homosexuel voit le jour. C’est le premier regroupement gai du Canada mais dû à une trop grande répression policière, le FLH ne dure qu’une année. Ce n’est qu’en 1977 que le ministre de la justice Marc-André Bédard présente un amendement avant-gardiste à la Chartes des droits et libertés. Il interdit alors toute forme de discrimination concernant l’orientation sexuelle.

En 1981, les premiers cas de SIDA sont découverts à Los Angeles, San Francisco et New York. Depuis, cette maladie s’est transformé en pandémie et de 1981 à 2006, 25 millions décès ont été constatés.

En 1998, le Viagra est commercialisé et permet aux hommes souffrant de dysfonctions érectiles de connaître une vie sexuelle satisfaisante.

De nos jours, la sexualité est complexe. Malgré tous les efforts des siècles passés, on recherche la « normalité », de peur d’être jugés ou mis à l’écart. Combien de fois par semaine dois-je faire l’amour ? Combien de partenaires dois-je avoir pour ne pas me faire pointer du doigt ? Dois-je être vaginale ou clitoridienne ? Combien de temps doit durer une relation sexuelle? . La normalité est propre à chacun. Aujourd’hui nous avons les outils nécessaires pour avoir une sexualité épanouie et une bonne santé sexuelle, voilà une des joies de pouvoir la vivre au 21 ème siècle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *