Le condom invisible

 

 

Des chercheurs canadiens ont élaboré un nouveau moyen de contraception permettant à la femme de s’offrir une protection à la hauteur du condom traditionnel.

Ce produit est en fait un gel que la femme introduit dans son vagin juste avant la relation sexuelle. Ce dernier offre alors une protection potentielle contre les grossesses non désirées, la chlamidiose et la gonorrhée ainsi que le VIH. Le partenaire masculin n’a pas à porter de condom et bien qu’il semblerait ne pas avoir d’effet secondaire à cette technique, des études seront prochainement plus approfondies afin d’évaluer son efficacité à plus grande échelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *