Les contraceptifs oraux diminuent le risque de cancer des ovaires

 

 

Selon une étude britannique, suite à une prise de plus de cinq ans, il semblerait que la pillule contraceptive réduirait du tier le risque de cancer des ovaires.

Les résultats de cette étude amène un donc autre débat : la possibilité de rendre disponibles les anovulants sans ordonnance. Cependant, cette propositions est loin de faire l’unanimité chez les professionnels de la santé. Effectivement, il y aurait beaucoup trop de contre-indications à cette contraception pour qu’on puisse se la procurer un jour en vente libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *