Infidélité

 

 

Ce qui nous pousse à sauter la clôture

Entre la tentation et le passage à l’acte, il y a un énorme pas. Cependant, il semblerait certains soient plus « sensibles » aux circonstances qui mènent vers l’infidélité. Voyons ce qui pourrait nous pousser à sauter la clôture.

La séparation entre le sexe et les sentiments

Certaines personnes n’arrivent pas à concilier ces deux aspects dans une même relation. L’homme dont la femme est devenue mère, peut ne plus envisager la relation sexuelle sous le même angle. Inconsciemment, il crée une dissociation entre le sexe et les sentiments et malgré le fait qu’il prétend aimer sa femme, il ira voir ailleurs pour combler sa libido. C’est pareil pour la femme dont la libido du conjoint n’est pas à la hauteur de ses envies. Elle sera tentée de vivre une expérience intense uniquement basée sur la sexualité et où l’amour n’a pas sa place.

Ne vivre que pour séduire

Dans cette catégorie : ceux et celles qui vivent en fonction du regard des autres. Ces personnes ne peuvent s’empêcher de commettre l’adultère parce qu’ils ont un besoin inlassable de plaire. Cependant, le passage à l’acte n’est pas essentiel puisque ce qui compte d’abord et avant tout c’est de se prouver qu’ils peuvent encore séduire. La jouissance de l’acte sexuel est donc secondaire.

Le modèle familial

Selon plusieurs psychanalystes, les infidèles chroniques recrée à leur manière une histoire familiale. Par exemple, une femme dont le père a été infidèle peut conclure qu’elle ne peut être la femme d’un seul homme. Son modèle familial lui a fait prendre conscience que la fidélité n’est pas une valeur.

Le couple en crise

L’équation est quand même assez simple : une relation qui bat de l’aile + un manque de cran pour mettre un terme à cette union + une opportunité d’adultère = Le coup de pouce qui manquait pour laisser le ou la partenaire. Le fait de vivre quelque chose d’intense les pousse à reconnaître qu’ils peuvent définitivement avoir mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *